50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Le Win Rate au Poker

Posté le 23 septembre par Charles dans Stratégie

L'objectif de tout joueur de poker qui se respecte et d'être gagnant, quelque soit sa limite.
Le winrate désigne "le taux de gain", c'est à dire à quel rythme vous gagnez de l'argent.
Pour se faire, les trackers utilisent la formule du bb/100, soit le nombre de grosse blinde gagnée toutes les 100 mains.
Ainsi, avec le même winrate, il est possible de dégager des profits totalement différents selon votre volume de jeu, pouvant être de quelques 100 mains par jour à des milliers par mois.


Cependant, notre utilisation de ces gains n'est pas la même, certains iront jouer de gros tournois, d'autres iront passer des vacances au soleil et certains paieront leurs factures.
Il nous semble intéressant de publier une série d'articles selon vos loisirs, et ainsi illustrer de manière beaucoup plus précise ce que votre winrate signifie. En d'autres termes, qu'est-il possible d'avoir à telle limite, avec un rythme de xbb/100 et en jouant y mains.


Tout d'abord, voici un tableau présentant en $ ce que représente le winrate en ne jouant que 100 mains.

http://i44.tinypic.com/34y30bb.png




Ce tableau est à la base de toutes nos prochaines analyses.
A savoir qu'un winrate de 7bb/100 est une preuve de grande domination de la limite tandis qu'un winrate de 1bb/100, aux limites les plus basses, montrent des failles à corriger pour pouvoir passer à l'échelon supérieur.
Il est intéressant de voir qu'un joueur dominant la NL20 (1.4$/100) dégagera moins de profit qu'un joueur à l'aise en NL50 (1.5$/100).

Un article plus approfondi sur le winrate sera publié dans les prochaines semaines, notre but ici n'étant que d'illustrer concrètement ce qu'il est possible d'obtenir selon la valeur de ce dernier.



Chapitre 1 - Passer une soirée avec une Call-Girl



A. Introduction

Qu'est ce qu'une Call-Girl ?
Une visite rapide sur Wikipédia nous éclaire immédiatement à ce sujet: "[ce sont] les travailleuses du sexe dont la présence, contrairement aux prostituées exerçant sur la voie publique, est habituellement cachée aux yeux du public.
La discrétion, voilà ce qui caractère cette profession qui, à n'en pas douter, est présente jusqu'aux plus hautes sphères de la société.
A noté que le préfixe "Call" éveillera l'esprit de joueur de poker plus que d'autres loisirs, tels que Miss-France ou Brokeback Mountain.
Les tarifs, très onéreux, en font un loisir de luxe, pas à la portée du premier venu.

Heureusement, vous savez jouer aux cartes.
En effet, impossible n'est pas poker et avec du talent ou de la ténacité, ce loisir peut enfin être à la portée de tous.
Un des vrais enseignements que j'ai pu tirer de cette étude est que chaque joueur, même de NL20, pourra sentir le parfum de Katia, Agnia, Alexia, Carolina et bien d'autres encore en A !



B. Données de notre exposé

Vous n'allez pas au marché acheter des melons sans emporter avec vous de quoi payer, c'est le même principe qui prévaut ici.
Il faut donc déterminer un prix moyen du loisir en question avant d'avancer plus loin.

Après enquête, il s'avère que le prix moyen du marché est à environ 500€ la soirée de 3h, ce qui nous amène, après conversion, à utiliser le prix de 670$ pour notre étude. Pour avoir un meilleur ordre de grandeur et être plus efficace lors de prochaines enquêtes, 670$ représentent un four micro-ondes de très bonne qualité, un voyage pour 2 en Turquie, une Télé HD 82cm ou encore 500 steak-hachés Charal.

Coté joueurs maintenant, il a fallu déterminer des profils types dont découlent un nombre de mains jouées par semaines. La semaine est donc l'unité de temps de notre analyse, afin de mieux coller à la réalité.
Après débat, 4 cas seront à l'étude:

- le joueur occasionnel : 1 000 mains.
- le joueur régulier : 5 000 mains.
- le joueur assidu : 10 000 mains.
- le geek sans travail ni sommeil : 50 000 mains.



C. Graphismes et interprétations



1. Le joueur occasionnel, le talent comme seul remède

http://i41.tinypic.com/1sjfhu.png



En jouant peu, il faudra alors compenser en jouant haut.
Seul un winrate de 6.7bb/100 (environ) en NL1000 vous permettra de passer une soirée agréable.
A noté qu'en période de solde, une réduction de 60% permettra au joueur occasionnel de NL400 de s'offrir ce moment privilégié en cas de winrate à 7bb/100.
D'autres interprétations sont possibles si on décide de prendre en compte 2 semaines de jeu et 1h seulement de compagnie, mais un loisir ne doit pas se transformer en épiphénomène.


2. Le joueur régulier, l'essor des classes moyennes

http://i40.tinypic.com/2vtaxll.png



Le loisir s'ouvre à de nouvelles limites, plus besoin de jouer exclusivement en 5-10.
Jouer en NL100 n'est pas encore suffisant mais dominer la NL200 vous permettra de profiter un soir par semaine des charmes de l'Est.
Aussi, être simplement gagnant en NL1000 vous suffira à ne pas aller seul à Flunch (notre analyse n'inclut pas les frais de restauration, pouvant être couvert par les prestations sociales).


3. Le joueur assidu, des efforts recompensés

http://i39.tinypic.com/2vbu4hd.png



Avec 10 000 mains par semaine, vous commencez à avoir un volume de jeu relativement important.
Et ça paye ! Soyez gagnant en NL400 et vous n'aurez plus que 6 soirées à occuper par semaine.
Devenez un bon regular de la NL200 ou dominer largement la NL100 vous permettra de découvrir ce nouveau loisir, que vous croyiez autrefois réservé aux gens aisés.
Enfin, on note que le joueur gagnant de NL1000 n'a plus aucun soucis à se faire pour sa vie sociale puisqu'il peut profiter de plus de 10 soirées par semaine avec ce qui deviendra certainement sa nouvelle regular.


4. Le geek, quand on veut, on peut !

http://i42.tinypic.com/16a5e0o.png



Comme dit précédemment, voici le grand enseignement de notre étude: après 50 000 mains, plus personne n'est laissé sur le bord du chemin. Avec de l'engagement, de l'instance et de la régularité, dominer la NL20 avec un winrate de 7bb/100 ne sera pour vous qu'une partie de plaisir. Évidemment, attention au badrun et au tilt pour ne pas passer à coté du repos du guerrier bien mérité après avoir mis tant de cœur à l'ouvrage.
A ce rythme, les joueurs de NL200 et NL400 vivent dans l'insouciance la plus totale, assurés qu'ils sont de passer la plupart de leurs soirées en délicate compagnie.
Vous l'aurez remarquez, la courbe du joueur de NL1000 est absente, pour ne pas pousser les joueurs trop ambitieux à sauter les étapes et par soucis de décence. De plus, les chiffres que nous avons en notre possession semble incompatibles avec un volume de 50 000 mains par semaine, à moins, évidemment, de faire multi-tabler également la Call-Girl.



D. Conclusion et remerciements

Premier chapitre de notre série sur les loisirs, il nous semblait judicieux de commencer par celui-ci et nous ne sommes pas déçus.
Nous espérons avoir redonner du sens à l'acharnement de beaucoup de joueurs, prêt à jouer beaucoup mais qui ont du mal à passer aux limites supérieures.
Nous espérons également avoir pu faire réfléchir les joueurs gagnants qui connaissent un certain ralentissement de leurs vies sociales.
En cette période de crise, nous espérons aussi aider un secteur en difficulté par l'apport de nouveaux clients, nous n'oublions pas que les grands acteurs économiques et financiers ont besoin de ce passe-temps, notamment pour évacuer le stress.

Un grand merci à Wikipédia, Google, Excel et surtout, Ciorak, sans qui cet article n'aurait jamais vu le jour.