50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Le modèle SAGE au Sit and Go

Posté le 23 septembre par Charles dans Stratégie

Au poker, les joueurs ont souvent tendance à sous-évaluer l’importance des HU de fin de mtt ou de fin de sng, se disant plus ou moins inconsciemment que terminer 2ème n’est déjà pas si mal que ça. Or il s’agit généralement du moment où l’on joue pour l’écart de prix le plus important du prizepool et donc où les erreurs coûtent le plus cher.
Quand les tapis sont encore importants par rapport aux blinds, la lecture de l’adversaire, l’historique des mains jouées entre les deux joueurs, la psychologie et le niveau technique de chacun jouent une part prédominante dans l’issue du duel, mais lorsque les profondeurs de tapis sont réduites, les mathématiques reprennent le pas sur tout le reste. C’est là qu’intervient le SAGE system (Sit And Go Endgame system).

Le SAGE est une méthode mathématique qui vous permettra de savoir quand vous devrez envoyer votre tapis en étant en sb, ou quand coller le tapis de votre adversaire lorsque vous êtes en bb. Cette méthode ne s’applique que lorsque le tapis du joueur short stack à la table (vous ou votre adversaire) est inférieur ou égal à 7 fois le montant de la bb, et uniquement dans ce cas-là. Dans le cas où vous serez de bb et que la sb fera autre chose que de mettre tapis (en limpant ou en raisant moins que son tapis), vous ne pourrez pas appliquer cette méthode.

Dans le cadre du SAGE system, les cartes ont une valeur numérique qui vous servira à calculer la « puissance » de votre main sous forme de points :

- un 2 vaut 2 points
- un 3 vaut 3 points
- …
- un 10 vaut 10 points
- un J vaut 11 points
- une Q vaut 12 points
- un K vaut 13 points
- un A vaut 15 points

Pour calculer la puissance de votre main, vous devrez suivre les règles suivantes :

- prendre le nombre de points de la carte la plus haute de votre main et le multiplier par 2
- ajouter le nombre de points de la carte la plus basse
- ajouter 22 points s’il s’agit d’une paire servie
- ajouter 2 points si les cartes sont suited.

Ex : J8o = (11 x 2) + 8 = 30 points
66 = (6 x 2) + 6 + 22 = 40 points
AKs= (15 x 2) + 13 + 2 = 45 points
23o = (3 x 2) + 2 = 8 points

Une fois que vous avez le nombre total de points que représente votre main, vous n’avez plus qu’à vous référer au tableau suivant pour savoir quand coller un tapis (en bb) ou quand envoyer votre tapis (en sb). N’oubliez pas que seul le plus petit tapis des deux sert de référence pour appliquer le SAGE system.
La colonne de gauche représente le nombre de bb dont dispose le short stack dans son tapis (R = le plus petit tapis / le montant de la BB)

http://i43.tinypic.com/2ii97qa.jpg




Ex1 : les blinds sont à 200/400, les tapis respectifs de la SB et de la BB sont de 2400 et 5100. La SB a Q6s en main.
Q6s = 12 x 2 + 6 + 2 = 32 points.
Avec 6 bb dans son tapis, la SB doit avoir une main valant 25 points pour pouvoir envoyer son tapis de façon profitable. Avec Q6s et donc 32 points, cela est largement suffisant. La SB doit donc envoyer son tapis sans aucune hésitation.

Ex2 : blinds et tapis identiques. La SB possède 56o.
56o = 6 x 2 + 5 + 2 = 19 points.
Avec seulement 19 points, la SB va devoir jeter sa main.

Ex3 : blinds et tapis identiques, la SB envoie son tapis et la BB détient J8s.
J8s = 11 x 2 + 8 + 2 = 32 points.
Pour pouvoir caller le tapis adverse de façon profitable, le joueur en BB devra avoir une main valant 29 points (la référence étant le plus petit tapis des deux joueurs). Avec 32 points, la BB peut caller le tapis de la SB sans hésitation.

Au delà d’un système à appliquer à la lettre, le SAGE permet de se rendre compte du type de mains nécessaires pour caller ou envoyer son tapis. Les joueurs ont souvent tendance à sous-évaluer la valeur réelle de leur main en head’s-up et, avec un peu de pratique, vous vous rendrez compte que vous foldiez certainement trop souvent.
Le tableau n’étant pas si simple que cela à apprendre, je ne saurai trop vous conseiller de le reproduire et de l’afficher près de votre écran d’ordinateur afin d’appliquer ce système sans trop de difficultés. N’oubliez pas, le SAGE est infaillible. En l’appliquant, vous développerez un jeu mathématiquement inexploitable. Cela signifie que même Phil Ivey ou Daniel Negreanu ne pourraient pas utiliser les failles de votre jeu pour remporter le head’s-up, une bonne raison pour ne pas le négliger non?

Par Ciorak