Mylène Cogan - Mission joueuse de poker professionnelle

Posté le 24 septembre par Charles dans Interviews

Interview réalisée pour le site internet maaxpoker.com en Octobre 2009 par 24Cooper24

http://i36.tinypic.com/2yze5us.jpg Salut Mylène, alors déjà pour commencer, peux-tu te présenter un peu, nous dire d’où tu viens, l’âge que tu as, ce que tu fais dans la vie ?

Je m'appelle Mylène COGAN. J'ai 23 ans et j'habite Paris. J'ai arrêté mon métier de vendeuse pour pouvoir me consacrer entièrement au poker, ma passion première. Aujourd'hui, on peut me retrouver le dimanche soir sur Direct Poker en tant que croupière, et sur sport24.com, où je présente l'Info Poker Tour, un JT consacré au poker.

Est-ce que cela ne t'éloigne pas de ton but, devenir joueuse ?

Non, les tournages de Direct Poker ne me prennent pas beaucoup de temps, donc je continue les circuits. Et pour Sport24.com, je rédige les news une fois par semaine, puisque c'est un hebdomadaire. Et je trouve cela intéressant de pouvoir faire partager ma passion au grand public, aux débutants, ou même aux initiés.

Quand et comment as-tu découvert le poker ? Tu as tout de suite senti que ce jeu était fait pour toi ?

J'ai commencé le poker entre amis, j'avais un ami croupier à l'ACF. Il m'a appris les bases. A ma première partie, je me suis prise au jeu, et j'ai découvert par la suite le coté psychologique du poker (lecture de jeu, de tells, avoir l'ascendant sur l'autre etc...).

Au début, tu jouais plutôt en live ou sur Internet ? Tu as commencé tout en bas, en montant les paliers progressivement, en te construisant une bankroll ?

A mes débuts, j'ai joué beaucoup sur internet. Puis je me suis mise à jouer en cercle (ACF, Concorde, Wagram). D'abord des petits tournois, puis beaucoup en cash game. Petit à petit je montais ma BR...

Comment tu as fait pour acquérir des bases techniques solides ? Tu as lu des livres stratégiques ? Tu participais à des forums ? Tu avais un entourage avec qui progresser ou tu t’es plongé là-dedans toute seule ?

Un peu de tout ça à la fois. Pas de livres, surtout des magazines, j'ai regardé beaucoup de vidéos, je les décortiquais pour comprendre pourquoi tel ou tel move à tel ou tel moment. J'ai aussi beaucoup participé à des forum, et pour le reste, j'ai tout appris sur le tas... je me suis beaucoup cagoulée pour apprendre ! Lol

Tu t’es spécialisé dans un type de jeu en particulier ? Plutôt les tournois, les sit & go, le cash game ? Lorsque tu as commencé à jouer sérieusement, tu jouais à quelles limites et à quel rythme ?

Je me suis spécialisée en Texas Holdem, et pour me détendre un peu d'omaha. J'ai surtout joué en cash game (limite 2-4 à l'ACF) et à une époque (cela remonte à 3-4 ans), je pouvais jouer tous les jours, jusqu'à 24h d'affilées. Depuis, j'aborde le poker avec plus de maturité, je joue surtout en tournoi.

Ca marchait bien pour toi ? Tu arrivais à gagner pas mal ?


A l'époque où je ne vivais que du poker , oui je vivais bien. Je ne jouais qu'en cash game, et pour une gamine de 20 ans, j'étais plutot contente de mes revenus. Je n'avais pas besoin de travailler... mais ca fait tourner les têtes et j'ai à un moment eu besoin d'arrêter et de faire le point. Ca m'a fait du bien. Aujourd'hui je repars sur de nouvelles bases, mon style de jeu est désormais bien défini donc je remonte petit à petit ma BR.

J’ai cru comprendre qu’aujourd’hui tu voulais en faire ton métier…Quand est-ce que tu as senti que tu voulais y consacrer ta vie ?

Effectivement, j'aimerai en faire mon métier. J'ai beaucoup réfléchis, pris du recul, et je me suis dis qu'à 23 ans seulement, je me devais de tenter ma chance. Je pense avoir un bon niveau, j'ai encore beaucoup à apprendre, mais si je peux en faire mon métier alors il faut foncer !

Ton but maintenant, c’est d’intégrer le circuit international pour jouer les plus gros tournois du monde. On sait tous que c’est compliqué d’être pro sans avoir un sponsor. Je me doute que tu ne peux pas en parler en détails, mais as-tu déjà des pistes à ce sujet ? Que recherches-tu exactement ?

Je collabore déjà avec PokerStars qui m’a notamment sponsorisée pour le ladies de Londres la semaine dernière. J’espère que ce n’est que le début de l’aventure sous leurs couleurs !

En ce moment, les projecteurs sont justement braqués sur toi, et pour cause, tu as participé au premier « Poker Mission Caraïbes », dont la diffusion vient de débuter sur NRJ12…Pour quelles raisons as-tu voulu participer à cette émission ? La récompense promise au vainqueur, une recherche de célébrité, de la visibilité pour un sponsor, simplement de la curiosité ?

Ma participation était uniquement basée sur le contrat qui était à clé. 200 000$ avec PokerStars... ça a été le déclencheur. Je pense qu'on pourra le voir au fil des épisodes, je n'étais absolument pas là pour la célébrité. J'ai même beaucoup fuis les caméras.

Raconte-nous un peu comment ça s’est passé…A quoi ressemblaient vos journées là-bas ?

La journée type était réveil, partie poker pour monter la bankroll de chacun avec une récompense à la clé (sortie, resto, etc...). On se débrouillait seuls pour ce qui étaient de la cuisine, du ménage etc... Pour ma part, je ne me suis pas vraiment mêlée des histoires des autres. Mais il faut être conscient que vivre avec 7 autres inconnus qu'on n'a pas choisi, 24h sur 24, ce n'est pas chose aisée. La prod nous a laissé vivre nos vies. On ne peut pas dire qu'on ait été malheureux là bas.

Ca s’est bien passé avec les autres candidats ? Avec la production ?

Oui ça s'est très bien. Avec les autres candidats, ça a été un peu dur pour moi. Je n'étais pas dans la maison que je voulais... Puis j'ai appris à connaître tout le monde et au final, à ma grande surprise, j'ai dépassé mes préjugés et me suis très bien entendue avec tout le monde, sauf peut être un candidat. Mais rien de grave. Avec la prod, on n'avait pas de contact avec eux. On avait besoin de quelque chose, on l'avait dans les heures qui suivaient, tout était fait pour qu'on soit bien.


As-tu senti une réelle volonté dans la démarche de l’émission de dénicher la future star de demain ou est-ce que, d’après toi, le poker n’était qu’un prétexte pour une nouvelle émission de télé-réalité ?

On ne va pas se mentir. Il y a 2 parties pour chaque épisode: 1 première partie télé-réalité basée sur les moments de vie, et une seconde partie « prime éliminatoire » où là on jouait vraiment au poker ! Les structures de prime sont vraiment bien, par rapport à ce qu'on peut voir ailleurs. On part presque tous à 10 000 selon ce qu'on a gagné ou perdu pendant les parties « régulières ». Augmentation toutes les 15 min, en shorthanded. Je trouve ça réglo. On arrêtait la partie dès qu'on avait les 2 premiers éliminés. De toute manière, on pourra voir le niveau de chacun au fil des épisodes, seuls les meilleurs atteindront la table finale... ou les plus stratégiques.

Je ne vais pas te demander si c’est toi qui a gagné mais peux-tu nous dire si ça s’est plutôt bien passé pour toi ? Au final, qu’est-ce que tu retiendras de cette expérience ?

Pour moi ça a été une très bonne expérience. Je pense avoir beaucoup appris sur moi-même et mon poker. Je retiendrais une aventure humaine.

Pour terminer, sur Maax Poker, on essaie d’aider les débutants à partir du bon pied, pour leur permettre de progresser tout en évitant les pièges classiques tels que l’addiction. Toi qui joues depuis pas mal de temps maintenant, quels conseils pourrais-tu leur donner ?

Je ne me permettrais pas de donner des conseils, simplement un avertissement peut être. Ne misez pas ce que vous n'avez pas... Et ne voyez pas le poker comme un simple jeu de cartes, pour être un bon joueur, il faut connaître l'être humain, apprendre à le lire.
Et ne sous-estimez jamais une femme à une table ;)

Mylène, merci de nous avoir accordé cette interview. On te souhaite de la réussite dans tes projets et on espère te voir sur MaaxPoker très bientôt.