50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Stratégie gagnante en tournois multi-tables

Posté le 23 septembre par Charles dans Apprendre

Gagner les tournois multi-table a faible prix d'entrée.

Quelles sont avant tout les caractéristiques des tournois multi-tables?

► Grand nombre d’adversaires.
► Taille du prize-pool.
► Durée de la partie.
► Augmentation de la taille des blindes et parfois présence d’antes.

En quoi ces spécificités vont-elles influencer votre jeu?


► Le grand nombre d’adversaires fait que vous serez plus exposés aux aléas de la chance.
► Votre stratégie devra s'adapter à la répartition du prize-pool, à l’augmentation des blinds et a la taille de votre tapis.
► Vous devrez rester concentrés durant toute la longueur du tournoi.

Les grandes étapes d’un tournoi multi-table :

♠ Début du tournoi.

♥ Point d’inflexion.

♦ La bulle ou l'entrée dans les places payées.

♣ La TF.

Début du tournoi :

Au début du tournoi tout le monde possède le même nombre de jetons. Les blindes sont faibles par rapport aux tapis, beaucoup de très mauvais joueurs sont encore en course. La question que vous devez vous poser à ce stade est : comment doubler mon tapis?
Dans les tournois a faible buy-in (entre $1 et $22), le comportement de vos adversaires est assez aléatoire. Beaucoup vont faire tout simplement n’importe quoi. La profondeur de tapis va vous permettre d’attendre les grosses mains. Opter pour une stratégie de jeu assez serrée est dès lors très profitable.

Les mains a jouer preflop :

Les mains les plus fortes comme AA, KK, QQ, JJ ou AK doivent être jouées préflop. J’entends par là que vous devez essayer de trouver une confrontation all-in avant de voir le flop. Pour cette raison vous devez surelancer vos adversaires ou faire directement tapis si vous pensez pourvoir être payé.

Les mains a jouer postflop :

Certaines mains à fort potentiel comme les pocket pairs, les suited-connectors ou des mains spéculatives comme J8s ont une faible valeur avant le flop (vous ne souhaitez pas partir a tapis avec), mais si vous avez l’opportunité de voir le flop sans investir une trop grosse partie de votre tapis (moins de 8% environ), il devient alors intéressant d’essayer de flopper un gros jeu. Lorsque vous floppez, vous devez jouer de manière a faire rentrer le plus d’argent possible dans le pot. Ceci peut impliquer de faire tapis très vite dans la main ou a l’inverse de cacher la valeur de celle-ci pour prendre les jetons de vos adversaires au turn ou a la river.
Quelles sont les mains qui vont vous permettre de jouer pour tout votre stack? En général, au flop, si vous trouvez 2 paires ou mieux vous pouvez largement payer votre adversaire à tapis ou faire tapis vous même.


Bluffer n’est pas nécessaire à ce stade :
Bluffer n’est pas vraiment nécessaire à ce stade de la partie. Vos adversaires vont presque toujours vous payer quand vous aurez un gros jeu. Cependant certaines mains peuvent se jouer de façon agressive même si ce ne sont pas des jeux faits, on parle alors de semi-bluffs.

——————————————————————————————————————————————————
■ Semi-bluffs
Quand vous avez un tirage un tirage flush et deux overcards et que votre adversaire a seulement 2 paires vous avez 52% de chance de gagner a l'abattage. Vous avez donc une meilleur main que votre adversaire.
Exemple: Vous avez

et votre adversaire possede
, sur le flop
, dans ce cas c'est vous qui avez la meilleure main meme si vous n'avez pas un jeu fait. Pour cette raison, vous pouvez utiliser la force pour essayer de coucher votre adversaire car vous n'avez pas peur de partir a tapis contre lui.
———————————————————————————————————————————————————————
Le mystérieux point d’inflexion

Il existe un moment dans chaque tournoi ou vous allez passer d’une certaine profondeur (plus de 30 grosses blindes environ) à une situation ou au contraire votre tapis limite les décisions que vous allez prendre à aller all-in préflop ou au turn ou encore à tout simplement vous coucher.

On passe ainsi d’une situation proche des cash games a une situation spécifique de tournois. Ce moment est appelé le point d'inflexion. A ce moment la, il devient beaucoup plus important de gagner un grand nombre de pots que d’en peu mais gros. C’est aussi le moment ou vous aller devoir mettre votre tapis en péril quand vous n’avez plus que 10 grosses blindes ou moins. Il est beaucoup plus facile de remonter un tapis en gagnant un all in quand vous avez 40% de chances de gagner que de remonter en partant de 5 blindes.

Si vous vous demandez comment reconnaitre ce moment, je vous dirai qu’il n’y a pas vraiment de réponse. La situation est totalement différente quand vous avez un tapis de 20BB et la moyenne est à 60BB que quand vous avez un tapis de 20BB et la moyenne est à 10. Dans le premier cas il vous faudra être tight car vos adversaires peuvent se permettre de vous payer sans mettre en péril leur survie, dans le second il vous faut jouer de manière très agressive car vous pouvez mettre en péril la leur.

Après le point d'inflexion il vous faudra relancer plus de mains et être beaucoup plus agressif postflop.


La Bulle

La bulle est un moment crucial des tournois multi-tables. C’est a ce moment là que va se décider si vous êtes payé ou non. La tendance générale va donc être de jouer plutôt serré. Vous aurez donc plutôt intérêt à prendre des risques pour voler les blindes et ainsi exploiter le comportement plutôt conservateur de vos adversaires. En revanche, il vous faut éviter de sortir à ce moment de la partie, ce qui implique de ne pas payer quand les autres joueurs font tapis!

Voici les 5 situations que vous pouvez trouver à la bulle:

Vous avez un gros tapis et votre adversaire en a un moyen:
Dans ce cas là il faut être hyper agressif, votre adversaire veut tout sauf sortir.

Vous avez un petit tapis et votre adversaire aussi:
Vous pouvez jouer votre jeu normal, de toute façon votre partie à tout deux est menacé.

Vous avez un gros tapis et votre adversaire aussi:
Il vous faut éviter à tout pris une confrontation. Si c'est le cas, il vous faut faire all in très rapidement car votre adversaire ne pourra presque jamais vous payer.

Vous avez un tapis moyen et votre adversaire à un gros tapis:
Ne bluffez pas et jouer vos mains au plus vite, en étant très agressif.

Vous avez un petit tapis et votre adversaire à un gros ou un moyen tapis.
Jouez très serré et directement all in. Bluffer n'est pas une très bonne idée.

La table finale
Faire une table finale est une consécration. On l'attend souvent depuis longtemps et quand elle arrive finalement autant ne pas manquer le rendez-vous.

Juste avant la table finale, où en général les places sont les mieux payés on se retrouve dans une situation similaire à celle de la bulle, où jamais presque on ne peut se permettre de payer quelqu'un all-in mais où au contraire très souvent il faut savoir pousser ses jetons au milieu. Après, en revanche, on se retrouve à nouveau dans une situation proche d'une table de cash-game et il vous faudra jouer de manière similaire. N'oubliez pas toutefois que la première place est souvent de loin la mieux payée. Pour cette raison, il est tout à fait possible de pousser ses jetons quand vous pensez avoir une chance sur deux de l'emporter, car si vous doublez vous serez en excellente posture pour gagner le tournoi. Mais là encore il faut bien regarder la taille du tapis de chacun. Si il y a un très petit stack pourquoi pas ne pas attendre un petit peu?

Par Ciorak