50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Lexique du Poker

Posté le 23 septembre par Charles dans Apprendre

Le monde du poker, comme toute "sous-culture", possède son langage qui lui est propre. De plus, la grande majorité des termes utilisés sont anglais. Voilà pourquoi nous vous proposons ici un lexique, qui vous permettra vous immergé dans le jeu et de pouvoir appréhender
au mieux les articles stratégiques et autres ressources du site.


¤ A ¤

A-Game (jouer son): jouer au maximum de ses capacités (concentration, technique, connaissances…).
Add-on: à la fin de la période des rebuys, le joueur a le choix d’augmenter son tapis en échange d’un nouveau buy-in, différent ou non du buy-in initial.
All-in (AI): mise d’un joueur à hauteur de son tapis, l’intégralité de ses jetons est mise en jeu.
Ante: mises obligatoires en plus des blinds, à la différence qu’elles s’imposent à chaque joueur à la table.
Elles apparaissent habituellement après les premiers niveaux de blinds (par exemple, niveau 100-200 ante 25).
Average: moyenne des tapis lors d’un tournoi (nombre de jetons / nombre de joueurs encore en lice).



¤ B ¤

Backdoor: tirage au flop qui doit être complété par deux cartes, c'est-à-dire à la turn et à la river.
Par exemple, KhQh sur un flop JhQs7d constitue une paire, un backdoor quinte (un dix et un as ou un 8) et une backdoor flush (2 cœurs manquants).
Badbeat: coup perdu par malchance, après avoir été largement favori.
Bankroll (BK,BR): réserve monétaire d’un joueur de poker, possible distinction entre bankroll live et online.
Bet: mise effectuée par un joueur, sans qu’aucune mise (hors blinds) n’ait été faite précédemment.
On parle 3-bet en cas de sur-relance, de 4-bet lors d’une sur-sur-relance et ainsi de suite.
Blinds: mises obligatoires avant le commencement du coup (small-blind puis big-blind)
Board: « tableau », ensemble des cartes visibles communes aux joueurs.
Bouton: position d’un joueur qui parlera alors en dernier lors des tours d’enchères (il parlera avant les blinds préflop), elle n’est pas fixe et change à chaque tour dans le sens des aiguilles d’une montre.
Broadway: main composée de deux figures (KQ, QJ, KJ).
Bubble: instant du tournoi où il ne reste que très peu d’éliminations avant de rentrer dans les places payées ou de franchir un nouveau pallier de gains (table tv, table finale), « bulle » en français.
Buy-in: droit d’entrée pour un tournoi, généralement constitué d’une partie allant au prize-pool et d’une partie « rake », c'est-à-dire la commission pour le casino ou la room online. Par exemple, un buy-in de 190$+10$ représente 190$ allant au prizepool et 10$ allant à la room, pour un total de 200$ à payer.



¤ C ¤

Calling-station (CS): se dit d’un joueur contre qui la fold-equity est très faible et qui paye une très importante proportion de mises adverses, ne se considérant que rarement battu.
Cash-game: partie où les mises constituent réellement de l’argent et non des « jetons », contrairement aux tournois où le buy-in attribue au joueur un tapis de jetons, dont la valeur monétaire est fictive.
Continuation Bet (CB, C-Bet): après avoir miser préflop, continuer l’agression en misant le flop.
Chip-leader (CL): joueur ayant le plus de jetons dans un tournoi.
Chip-tricks: manipulation plus ou moins habile de jetons, impossible online.
Check: « faire parole », ne pas miser si personne n’a misé avant.
Check-raise: Checker hors de position puis relancer la mise de son adversaire.
Coin-flip: « coup à pile ou face », où chaque main a environ 50% de chances de gagner, souvent un affrontement entre une pair et deux overcards (88 contre AK)
Commited: se dit d’un joueur ayant déjà investi une grande quantité de jetons dans le pot, rendant un fold très difficile en raison des côtes offertes.
Cut-off (CO): position d’un joueur se trouvant juste avant le bouton.



¤ D ¤

Draw: tirage à quinte (straight draw) ou à couleur (flush draw), une ou plusieurs cartes vont améliorer notre main.
Drawing dead: situation où même l’amélioration de notre main, par la concrétisation d’un tirage par exemple, ne nous donnera pas la meilleure main, nous sommes déjà battus.
Dry: « sec », se dit d’un flop ou d’un board ne proposant que peu de combinaisons ou de tirages de quinte, de couleur ; par exemple, un flop K72 rainbow est un flop dry.
Donk-bet : miser en premier dans un coup, hors de position, avant que le relanceur initial mise.



¤ E ¤

Edge:: écart de niveau qu'un joueur a sur un autre ou plusieurs joueurs adverses.
Expected-Value (EV): en français, espérance de gain, applicable à un instant t. De manière simplifiée, il s’agit de la différence entre les gains et les pertes qu’engendre une action à long terme. Si les gains sont supérieurs aux pertes, l’action (le move) sera EV+ et à contrario, EV-. A noter qu’une action dont les gains et les pertes s’égalisent sur le long terme est une action à EV nulle (EV0).



¤ F ¤

Flop: 3 premières cartes du « board », affichées après le premier tour d’enchères.
Float: payer une mise en position, dans le but de faire coucher son adversaire plus tard dans le coup.
Field: ensemble des joueurs présents à un tournoi, par exemple, on parle de « field relevé » lorsqu’une grande quantité de joueurs de haut niveau sont présents.
Fold: jeter sa main.
Fold-Equity (FE): chance de faire coucher notre adversaire en misant.
Freecard: carte gratuite, qui n’a pas nécessitée le paiement d’une mise, par exemple, si notre adversaire check le turn après notre check, la river est une carte gratuite.
Freeroll: tournoi gratuit, se dit aussi d’une situation où on ne peut que gagner la main ou la partager, sans pouvoir la perdre. Par exemple, avec 8h9h sur JsTh2hQd contre un adversaire ayant 8s9d, nous sommes en freeroll car nous allons partager le pot, ou le gagner en cas de carreau à la river.
Freezeout: tournois sans possibilités de rebuys ni d’add-on.



¤ G ¤

GG: Good game, traduit en français par Bien joué.
Gutshot: lors d’un tirage à quinte ventral, nom donné à la carte qui constituera la quinte. Par exemple, avec 89 sur 62T, le 7 est une gutshot.



¤ I ¤

ICM: Independant Chip Model, modèle mathématique déterminant les espérances de gains en fonction du prizepool et des niveaux de tapis de chaque joueur.
Induce: littéralement « induire » une action de l’adversaire, le pousser à la faute (provoquer un bluff par un check ou une très petite mise, provoquer un call par une mise à tapis illogique…).
Insta-(fold,call,raise): action instantanée du joueur, pouvant être source de reads.



¤ H ¤

Hand-range: éventail de mains d’un joueur, c'est-à-dire l’ensemble des mains potentielles en possession du joueur en fonction de son action et des circonstances. Par exemple, la hand-range de relance d’un joueur serré en position UTG va être [88+,AQs+].
Hand-history (HH): texte décrivant une main, avec toutes les informations nécessaires (stacks des joueurs, niveaux de blinds, actions tout au long du coup, showdown, attribution du pot).
Hand-reading: action de déterminer la main ou l’éventail de main que notre adversaire possède.
Heads-up (HU): seulement deux joueurs s’affrontent en tête-à-tête.
Hero: lors de la retranscription d’un coup, surnom donné au narrateur qui a joué le coup.
Hi-jack (HJ): position d’un joueur se trouvant juste avant le cut-off.
x-High: se dit d’un flop, d’un board ou d’une main dont la seule valeur est d’être hauteur « x ». Par exemple, un flop A82 est un flop Ace high ; la valeur d’AK sur un board 27T94 est Ace high (AKT97).
High-roller: se dit d’un tournoi au buy-in très élevé, seulement accessible par un nombre restreint de joueurs.
Hit-n-run: action d’un joueur qui, après avoir doubler son tapis, décide de quitter la table de cash-game, pour ne pas risquer ses gains.
Hole cards: cartes privatives des joueurs.
Hud: bloc d’informations additionnelles lors d’une partie en ligne, grâce à un logiciel de tracking, qui s’affiche à la table en temps réel.



¤ K ¤

Kicker: carte permettant de départager deux mains de même valeur, une paire d’As avec un kicker Roi va battre une paire d’As avec un kicker à la dame, sauf certaines exceptions où les joueurs utilisent les 5 mêmes cartes pour constituer leurs mains. Par exemple, sur un board AKK8Q, la main A2 (AAKKQ) aura la même valeur que la main AJ (AAKKQ), bien que le kicker J soit supérieur au kicker 2.
Knockout: se dit d’un tournoi où l’élimination d’un joueur rapporte une somme d’argent, même en dehors des places payées.



¤ L ¤

Lay down: jeter une main qui semble très forte en ayant la certitude d’être battu par une meilleure main.
Lead: action de prendre l’initiative en misant au lieu de faire parole.
Limp: entrer dans un coup en payant seulement, si aucune relance n’a été faite avant nous.
Loose: se dit d’un joueur dont la sélection des mains est large, qui entre a fortiori dans beaucoup de coups.



¤ M ¤

« Milker »: action de miser de manière retenue pour ne pas effrayer son adversaire.
Min-bet: miser du montant minimum.
Min-raise: relancer du montant minimum.
Multitable Tournament (MTT): tournoi avec un grand nombre de joueurs, démarrant à une date et une heure fixe et dont les joueurs sont répartis sur plusieurs tables.
Multitabler: Action de jouer sur plusieurs tables simultanément.



¤ N ¤

New-York Back Raise: action de seulement payer une relance préflop dans le but de sur-relancer un squeeze.
Nit: joueur extrêmement serré, synonyme de serrure.
Nuts: meilleure main possible en fonction des cartes communes.



¤ O ¤

Odds: côtes, c'est-à-dire le rapport entre le prix à payer pour le gain potentiel, en fonction des probabilités que nous avons de gagner la main. On parle aussi de « pot-odds » pour désigner les côtes du pot.
Off-suited (o, os): se dit d’une main de départ dont les cartes sont de couleurs différentes.
OMG: abbreviation pour Oh my god.
Open-(raise,shove): entrer dans un coup par un raise quand tous les joueurs précédents ont jeté leurs mains ou bien en premier de parole lors d’un tour d’enchère. Faire tapis en premier de parole préflop est un « open shove ».
Out: carte pouvant améliorer notre main et la rendre gagnante. Par exemple, avec la main 56 sur un flop 47A, un 3 ou un 8 nous donne la main gagnante, soit au total 8 outs (quatre 3 et quatre 8).
Overcard: carte supérieure aux cartes communes.
Overpair: paire supérieure aux cartes communes.



¤ P ¤

Pattern: montant choisi par un joueur en fonction de la situation, on parle de « betting-pattern ».
Payout structure: places payées lors d’un tournoi, marqué par l’éclatement de la bulle.
Prizepool: cagnotte en jeu lors d’un tournoi, réparti non-proportionnellement en fonction du nombre de places payées.



¤ R ¤

Rainbow (r): se dit d’un flop dont les trois cartes sont de couleurs différentes.
Raise: action de relancer la mise adverse.
Rake: prélèvement complémentaire aux droits d’entrée ou pourcentage soustrait au pot au profit de la room ou du casino.
Rebuy: possibilité pour un joueur d’obtenir un nouveau tapis de départ en échange d’un nouveau buy-in.
Read: littéralement « lecture », se dit d’une déduction faite au sujet d’un joueur, nous permettant de savoir s’il bluff ou non.
Return On Investissement (ROI): littéralement le retour sur investissement des buy-in payés par un joueur de tournois. En gagnant 100$ à un tournoi au buy-in de 10$, le ROI est de 900% (90$ de gains divisés par 10$ et multiplié par 100 pour l’exprimer en pourcentage).



¤ S ¤

Satellite: tournoi dont le prizepool est constitué de tickets permettant de participer à des tournois aux buy-in plus élevés.
Short-call: quand un short-stack call creant un split pot (il n'a pas assez d'argent pour coller la mise de son adversaire).
Showdown (SD): à la fin des tours d’enchères, les joueurs montrent leurs cartes pour déterminer à qui revient le pot.
Side-pot: pot ne comprenant que les mises faites au-delà du montant du plus petit tapis engagé dans un coup.
Sit-n-go (SNG): tournoi au nombre de places déterminées à l’avance et dont le départ est donné une fois ces places réservées.
Slowplay: ne pas miser pour ne pas faire fuir les adversaires, en ayant une très grosse main, à ses risques et périls.
Slowroll: faire semblant de réfléchir et prendre son temps avant de prendre une décision évidente et ne nécessitant aucune réflexion.
Spot (trouver un bon): lors d’une partie de cash-game ou lors d’un tournoi, moment où les circonstances sont réunies pour tenter une action, prendre le dessus sur un joueur ou accumuler des jetons.
Split pot: Se dit d'un pot ou les deux joueurs finissent avec la meme main et donc partagent le pot.
Stack: jetons dont les joueurs disposent (short-stack : joueurs à qui il ne reste que peu de jetons).
Steal: voler les blinds ou le pot en misant.
Stop and Go: en sachant que l’adversaire ne couchera pas sa main préflop, action de simplement payer pour miser le reste de son tapis quelque soit le flop.
Straddle: au lieu de parler en premier, le joueur peut doubler la grosse blinde et ainsi terminer le tour d’enchères préflop.
String bet: pratique interdite, lors d’une partie live, désignant l’action de miser en plusieurs fois sans annoncer le montant total,
Suited (s): main dont les deux cartes sont de même couleur.
Suited connectors (SC): main de départ constituée de deux cartes de même couleurs et dont les hauteurs se suivent (78, 45, TJ).



¤ T ¤

Table selection: choisir de manière profitable les tables sur lesquelles le joueur décide de jouer, en fonction de son niveau et de celui des adversaires.
Tell: déduction faite sur le comportement d’un joueur, constituant une aide à la décision, il peut être physique ou temporel (timing tell online notamment).
Tight: se dit d’un joueur serré, jouant peu de mains et n’engageant ses jetons que lorsque la situation semble favorable.
Tilt: état d’excitation et de colère d’un joueur entraînant une baisse du niveau de jeu.
Time (en live): à la demande d’un joueur, impliqué ou non dans le coup, le temps de réflexion sera réduit et si aucune décision n’est prise, la main du joueur qui réfléchit sera couchée et le pot attribué au joueur restant dans le coup.
Time (online): possibilité offerte au joueur d’allonger son délai de réflexion par l’utilisation d’un « timebank ».
Tough spot: se dit d’une situation où la bonne décision à prendre est très difficile à déterminer.
Tracker: logiciel de bases de données permettant de stocker ses mains et d’avoir à sa disposition une grande quantité de statistiques sur soi-même et sur ses adversaires. Ils permettent également d’utiliser un Hud, affichant ces mêmes statistiques en temps réel, aux tables où vous jouez.



¤ U ¤

Under the gun (UTG): nom donné à la position du joueur parlant en premier lors du tour d’enchère précédant le flop. Par extension, on utilise les termes UTG+1, UTG+2…
Underpair: paire inférieure au board.



¤ V ¤

Value bet: mise d’un joueur pensant avoir la meilleure main, par opposition au bluff. On parle aussi de « value bet thin », où on se considère de très peu devant et où il est possible que l’on soit payé par moins bien.
Vilain: au contraire de « Hero », surnom donné à l’adversaire lors de la retranscription d’une main.



¤ W ¤

Walk: tous les joueurs jettent leurs mains, le joueur en big blind s'empare donc du pot sans opposition.
Weak: se dit d'un joueur « faible », qui a beaucoup de mal à payer de fortes mises.

Par Klown