50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

WPTDS Championship : après sept ans d’anonymat, le retour de Ben Wilinofsky !

Posté le 12 décembre par Charles dans Actualité

En 2011, Ben Wilinofsky avait triomphé lors du European Poker Tour, à Berlin. Dominant outrageusement la concurrence avec un gain record de 825 000 €, il s’est ensuite fait oublier pendant sept ans… Entre temps, le Canadien avait fait des révélations quelque peu étonnantes par rapport aux nombreuses difficultés relatives au métier de joueur de digipoker. Il en avait également profité pour communiquer autour de son caractère dépressif. S’en suivit une (très) longue période d’anonymat. Puis, en août 2018, Ben Wilinofsky a ressurgi de l’ombre lors du festival EPT à Barcelone, avec une place dans l’argent. Or, le pokériste de Vancouver vient enfin de renouer avec le succès avec un sacre lors de la Saison 5 du WPT DeepStacks Poker Tour !

Wilinofsky triomphe lors de la 5ème saison du WPT DeepStacks Poker Tour USA

Il l’a fait, après 92 mois de quasi-anonymat, Ben Wilinofsky a remporté la finale de la cinquième saison américaine du WPT DeepStacks Poker Tour, la fameuse série qui est à l’origine des WPT DeepStacks en Europe. Le joueur de digipoker de Vancouver a décroché un joli pactole de 223 229 $ lors de ce tournoi au buy-in de 2 500 $, et ce dans un format sans pitié (Big Blind Ante). Avec ce nouveau sacre, Ben Wilinofsky ne signe que le troisième gain à six chiffres de sa carrière. En effet, le premier de ces gains magistraux remonte à… avril 2012 !

Victorieux d’un field comptant pas moins de 529 participants, Ben Wilinofsky cumule au jour d’aujourd’hui près de 1,65 million de dollars en « Live ». Ben Wilinofsky a eu besoin de huit heures pour s’adjuger une place en finale dans l’enceinte du Grey Eagle Resort & Casino de Calgary.

Ben Wilinofsky : « Je suis tombé du bon côté de la pièce »

Soulagé, Ben Wilinofsky est également critique sur sa performance, preuve qu’il a bien retrouvé ses esprits : « Au début, j’ai eu le sentiment de contrôler la finale. Malheureusement, j’ai dû m’incliner face à une over-paire (une Paire puissante). C’est à partir de là que c’est parti dans le mauvais sens. Heureusement, je suis revenu dans la partie et même si le dernier face-à-face n’était pas évident, j’ai pu m’imposer grâce à un Flip géant. On va dire que je suis tombé du bon côté de la pièce », déclare-t-il.

Très critique et discret, Ben Wilinofsky, légende oubliée du digipoker, a expliqué qu’il en avait assez de chasser du rêve : « J’ai décidé d’arrêter de viser le sommet. Je vais continuer à faire ce que j’aurais dû faire depuis le début, c’est-à-dire jouer au poker dans des endroits plaisants, et en profiter pour voir les amis ». Prochaines étapes pour le joueur de Vancouver : un championnat à Deauville, en France, et une finale européenne à Berlin en janvier 2019.