50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Tokyo en passe de devenir le futur Las Vegas japonais ?

Posté le 15 novembre par Charles dans Actualité

La légalisation des casinos, et donc du poker, cela pourrait arriver très prochainement au Japon. En effet, après bien des années d’incertitudes, le Premier Ministre du pays du Soleil-Levant, Shinzo Abe a fait un premier pas vers la création d’un marché national dédié aux jeux d’argent. Et pourtant, 44 % des sondés sont contre la légalisation des casinos et uniquement 12 % y sont favorables. Il faut dire que les préoccupations autour de la dépendance aux jeux de hasard et du blanchiment d’argent n’ont jamais été aussi fortes.

Une loi japonaise qui ouvre la porte aux casinos

Un texte de loi qui ouvre la porte à l’installation de casinos au Japon a été approuvé par la Chambre Basse et la Chambre Haute japonaises (l’équivalent de l’Assemblée Nationale et du Sénat). De ce fait, des machines à sous, des tables de roulette, de blackjack, de baccarat, de craps et de poker seront proposées dans des hôtels-casinos, dans certains centres de conférences et même dans des arcades commerciales.

Si les casinos et le poker n’ont pas été formellement légalisés, cela devrait toutefois arriver d’ici peu. En effet, le gouvernement japonais doit d’abord déterminer un cadre réglementaire pour les installations qui mettront des jeux de hasard à la disposition de la clientèle. Certaines questions fiscales doivent également être résolues en amont, sans oublier qu’il faudra aussi définir les conditions d’octroi de licences et fixer des règles pour l’accès de ces jeux aux parieurs japonais. Rappelons qu’au Japon, les jeux d’argent sont prohibés depuis 1907. La loterie nationale et les paris sportifs sont toutefois tolérés au pays du Soleil-Levant.

Les premiers casinos inaugurés d’ici 2023 ?

Aux dernières nouvelles, de gros opérateurs de jeux de casino internationaux tels que MGM Resorts, Caesars Entertainment et Wynn Resorts comptent installer des complexes à Tokyo, au Japon. Las Vegas Sand serait même prêt à investir 10 milliards de dollars américains en terre nippone. En effet, ces grosses firmes savent qu’elles ne doivent pas louper l’incroyable occasion qui s’offre à elle d’investir en Asie, et ce même si les premiers établissements n’ouvriront leurs portes qu’à partir de 2023.

Mais pourquoi légaliser les jeux de hasard au Japon ? Eh bien premièrement parce que les Japonais sont de gros joueurs. Ils consacreraient en moyenne 2,5 % de leurs revenus aux jeux d’argent, notamment au pachinko, pour un chiffre d’affaire annuel de 115 millards de dollars américains. Il existe donc déjà une demande au Japon, sans compter qu’une douzaine d’établissements implantés dans les villes attractives pourraient générer près de 16 milliards de dollars de revenus par an. De quoi faire réfléchir, et de quoi faire du Japon le troisième Las Vegas d’Asie derrière Macao et Singapour.