Poker Live : accusé de triche, Mike Postle est introuvable !

Posté le 13 janvier par Charles dans Actualité

Rappelez-vous, en octobre 2019, un streaming dévoilant toutes les prouesses de Mike Postle avait suscité bien des interrogations ! En effet, lors de parties de cash-game disputées au Stones Gambling Hall, en Californie, le joueur américain avait réalisé des coups incroyables, démentiels, surnaturels… et bien trop improbables pour qu’il ne soient possibles (le tout les yeux rivés sur son écran de smartphone). Suspecté de triche, Mike Postle — dont le profit est estimé à plus de 800 blindes toutes les 100 mains jouées —, a donc été accusé d’avoir volé des centaines de milliers de dollars lors de ladite partie télévisée. Or, ce dernier a décidé de se cacher… et est introuvable.

Poursuivi par la justice américaine, Mike Postle se cache

Outre-Atlantique, Mike Postle joue au jeu du chat et de la souri. Poursuivi par une association de joueurs en octobre dernier, ce dernier préfère se cacher que de faire face à la justice américaine. Ce dernier, qui avait clamé son innocence de façon véhémente (et ma foi peu convaincante) durant un Podcast réalisé avec Mike Matusow, semble rester cloisonné chez lui.

En effet, au mois de décembre, les services de justice ont frappé plusieurs fois à la porte de l’intéressé. Désireux de lui remettre la documentation légale sur le lieu de son domicile — seul moyen de le convoquer devant les tribunaux suite à la plainte déposée par les joueurs spoliés lors des différents épisodes du Live Streaming —, Mike Postle n’a jamais daigné leur ouvrir. Au total, cinq tentatives ont été faites. Celles-ci n’ont pas permis d’entrer en contact avec le joueur de poker professionnel. Selon diverses sources, un sixième essai a été réitéré en janvier, en vain…

Les représentants légaux de Mike Postle font eux aussi les sourds d’oreille

L’avocat choisi par les plaignants, Me Mac VerStandig, a tenté de transmettre les assignations au joueur par ses propres moyens. Malheureusement, ce dernier n’y est pas parvenu non plus. Me VerStandig a déclaré s’être rendu sur le lieu de résidence de Mike Postle en Californie. Après avoir sonné à sa porte pendant de longues minutes et avoir répété l’opération à plusieurs reprises, il a finalement abdiqué. Naturellement, l’homme de loi a également téléphoné aux représentants légaux du joueur, qui n’ont pas pris le soin de répondre à ses questions.

En bref, tout porte à croire que Mike Postle n’assume pas ses actes et préfère se défiler. Mais sa lâcheté ne le protégera pas longtemps. En effet, la justice américaine peut se réserver le droit de statuer sans sa présence dans un tribunal. Affaire à suivre, donc ! Mais une chose est claire : cela ne sent pas bon du tout pour le joueur.