50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

People : l’ancien joueur du Real Madrid Royston Drenthe en route vers les WSOP

Posté le 16 mai par Charles dans Actualité

Le Néerlandais Royston Drenthe, ex-pépite du Real Madrid, joue au poker depuis 2008, année qui correspond à la revalorisation de son salaire. Celui qui fut Champion d’Europe chez les Espoirs à l’âge de 20 ans avait rejoint les Merengues durant l’été 2007. À l’époque, il était prisé par les plus grands clubs européens. Mais en dehors de ses multiples courses en milieu de terrain et de sa réputation de croqueur de ballon, Royston Drenthe avait déjà une grande particularité : son attrait pour le poker No Limit.

Royston Drenthe : « à l’époque, j’étais un vrai flambeur »

Les adversaires de Royston Drenthe sur les tables de poker ne peuvent pas l’oublier. Le joueur de football professionnel le concède lui-même : « J’ai fait la découverte du poker, et plus particulièrement des tournois de poker No Limit, en 2008. On va pas se mentir, j’avais un gros salaire, et ce jeu me passionnait, alors je jouais un maximum. Pendant quatre-cinq ans, je ne manquais pas une occasion de pratiquer ce jeu de cartes. Et puis même si je perdais de l’argent, je m’en fichais… C’est pour ça, sans doute, qu’il y avait toujours un siège de libre pour moi. Mes adversaires savaient qu’ils pouvaient me déplumer facilement », rigole l’intéressé.

Si perdre de l’argent sur les tables de poker ne dérangeait pas Royston Drenthe, il avoue qu’à l’époque, jouer les flambeurs n’était pas la meilleure méthode qui soit. Depuis, le Néerlandais a beaucoup appris. Et en marge du festival PokerStars & Monte-Carlo Casino EPT 2019, événement durant lequel il a disputé plusieurs tournois, il sait qu’il n’aura plus jamais recours à cette approche. En effet, depuis qu’il joue au poker, Royston Drenthe a eu le temps d’améliorer son jeu, sans compter que bon nombre de spécialistes hollandais de la discipline l’ont coaché.

Un emploi du temps partagé entre football et poker

Depuis 2016, Royston Drenthe cumule six places payées sur le circuit professionnel. Il s’est même fait une place parmi l’élite américaine, lui qui excelle en Deep-Runs, notamment lors des Rio Daily Deepstacks, des rendez-vous qu’il considère comme « le meilleur échauffement possible avant les World Series of Poker », lesquels se déroulent quelques jours plus tard.

Aujourd’hui, l’emploi du temps de Royston Drenthe est particulièrement chargé. Alors qu’il avait mis fin à sa carrière de footballeur professionnel à l’âge de 29 ans, ne se sentant pas aussi « épanoui » qu’il ne l’espérait, il a fini par rejoindre le Sparta Rotterdam trois ans plus tard, après être passé par la case chanteur de Rap. Il a depuis permis au plus vieux club professionnel de son pays de réintégrer l’élite. Terminant à la 35ème place du High Roller French National Championship à 2 200 € l’entrée (sur 538 participants), Royston Drenthe prouve aujourd’hui qu’il est aussi redoutable balle au pied que cartes en mains. À la mi-mai, il disputera les Playoffs face au FC Oss. Puis il sera temps de s’envoler direction Las Vegas pour disputer les WSOP 2019 !