50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

France : le poker en ligne reprend ses droits selon l’ARJEL

Posté le 22 novembre par Charles dans Actualité

Si l’on en croit le dernier rapport de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne), le marché du poker en ligne rencontrerait une croissance importante pour la première fois depuis 2011. En effet, le régulateur français a constaté que les mises et que le nombre de joueurs actifs étaient en hausse, le tout étant probablement bien aidé par l’attrait des joueurs hexagonaux pour le cash game et les tournois. Décryptage. Après un bon deuxième trimestre dans l'ensemble, le troisième trimestre poursuit la tendance haussière.

Le marché du poker en ligne est à la hausse au 3ème trimestre 2017

Au troisième trimestre 2017, le marché du poker en ligne semble avoir trouvé un second souffle. En effet, le dernier rapport publié par l’ARJEL montre que le montant des mises en cash games a connu une hausse de 8 % pour un montant total de 885 millions d’euros dépensés. Cela est nettement mieux que les derniers chiffres enregistrés au premier trimestre (-1 %) et au deuxième trimestre 2017 (-0,4 %). Même constat en ce qui concerne les tournois, où la croissance atteint cette fois-ci 10 % : les revenus générés passent de 430 millions d’euros à 474 millions d’euros.

Par ailleurs, en raison de la hausse des mises et des droits d’entrées aux différents événements autour du digipoker, le produit brut des jeux (PBJ) connaît lui aussi une hausse significative. Pour rappel, le PBJ correspond au montant total des mises auquel on déduit les éventuels bonus octroyés aux joueurs. Ce dernier est en augmentation de 11 % au troisième trimestre 2017.

Comment expliquer le nombre grandissant de joueurs actifs ?

L’autre bonne nouvelle qui est soulignée dans le dernier rapport de l’ARJEL, c’est bien évidemment le nombre de joueurs actifs, qui vient de subir une hausse sans précédent de 12 % par rapport à la même période l’année précédente. Toutefois, le nombre de joueurs de poker en ligne actifs en France est à relativiser : on en dénombre que 68 000 en cash games au troisième trimestre 2017. Un nombre dérisoire compte tenu du fait que l’Hexagone compte 60 millions d’habitants. Reste que 7 000 joueurs supplémentaires ont fait preuve d’une régularité à toute épreuve en cash games lors des mois de juillet, août et septembre.

Ces derniers ont notamment participé à davantage de tournois de digipoker qu’à l’accoutumée. En moyenne, près de 200 000 parieurs ont tenté leur chance durant les différents tournois organisés sur les poker rooms agréées par l’ARJEL. On notera que cette hausse généralisée est étonnante car le budget relatif aux promotions et aux campagnes publicitaires a baissé de 8 %. Quant aux dépenses liées aux médias, elles ont subi une chute encore plus vertigineuse (-18 %). Alors comment expliquer cette embellie ? D’après l’ARJEL, il faut mettre en évidence les efforts des opérateurs en matière d’innovation et d’animation commerciale. C’est cela qui aurait fait la différence !