50€ GRATUITS pour jouer au poker ? <- cliquez sur le lien en vert

Digi-poker : 5 erreurs de débutant qu’il faut vite oublier !

Posté le 21 mars par Charles dans Stratégie

Vous en avez assez de perdre au digi-poker ? Vous ne comprenez pas pourquoi toutes les mains que vous jouez finissent perdantes ? Peut-être commettez-vous certaines erreurs qui ne pardonnent pas, tout simplement… Mais rassurez-vous, dans cet article, nous allons vous aider à mieux comprendre ce qui cloche dans votre jeu et vous proposer les solutions adaptées pour des mises synonymes de gains !

TOP 5 des erreurs de débutant à éviter absolument

Les joueurs qui perdent plus qu’ils ne gagnent ont généralement des lacunes. Savoir identifier les défauts qui sont susceptibles de plomber leur jeu est indispensable s’ils souhaitent progresser. Ci-dessous, voici les cinq erreurs les plus répandues commises par les débutants au poker en ligne.

1. Jouer au feeling

Dites-vous bien une chose : hasard, chance, destin, rien de tout cela n’a sa place au poker ! Les facteurs de votre réussite, ou de votre échec, devraient être la stratégie que vous avez mis en place, la lecture du jeu de votre adversaire, la gestion de votre bankroll. Si les joueurs qui perdent n’arrivent pas à progresser, c’est essentiellement parce qu’ils se sentent « victimisés » par un manque de chance ou un coup dur du destin.

2. Laisser parler son ego

Un joueur de digi-poker n’a rien à prouver à qui que ce soit. Un joueur de poker ne se soucie pas des apparences. Il se focalise sur les résultats de ses mains, sur les gains ou pertes qu’il a enregistrés/subis. Cela ne sert à rien de laisser son ego dicter ses actes. Cela ne sert à rien de croire que l’on est faible lorsqu’on prend la décision de folder. Rappelez-vous : le sentimentalisme est incompatible avec le poker en ligne.

3. Crier au bluff de l’adversaire

Les joueurs qui perdent au poker digital sont souvent un brin trop curieux. Ils s’imaginent que leurs adversaires sont prêts à tout pour jouer leur main jusqu’au bout. Ils croient donc dur comme fer au bluff. Certes, être ambitieux et prendre des risques est important au poker mais n’est-il pas naïf de croire que l’adversaire qui ne folde pas ne dispose pas d’une main solide ?

4. Jouer passif avec une main forte

Lorsqu’il possède une main forte, le joueur doit agresser ses adversaires, pas jouer la carte de la discrétion. Il faut donc savoir faire la distinction entre une main forte et une main faible, mais aussi saisir la nuance qui existe entre le fait de checker et celui de miser. L’idée est de valoriser votre main via une action adaptée. Ne poussez pas l’adversaire au call si vous pouvez lui soutirer quelques jetons supplémentaires !

5. Ne pas assez bluffer

Les joueurs les plus faibles bluffent rarement. Le fait est que jouer comme un roc permet certainement de vider la bankroll des adversaires les moins aguerris, mais contre des opposants de grande valeur, ce comportement anti-bluff sera facilement exploitable. Pensez donc à bluffer de temps en temps !